Blog invité: Mes 6 leçons du Sommet National des étudiants sur la nourriture

1- Tout le monde mange, tout le monde change
Comment motiver les mangeurs de ce monde à changer leurs habitudes? Joshna nous conseillait de commencer par une approche neutre. Selon elle, il faut d’abord réussir à créer un lien avec l’autre personne. Son truc! Réussir à faire vivre à son interlocuteur un souvenir concernant la nourriture dont il garde un sentiment positif (ex. : penser au meilleur repas que votre mère préparait lorsque vous étiez petit!) Lorsque le lien est bien établi avec votre interlocuteur, préciser votre besoin pour qu’il vous aide à changer le monde par l’alimentation responsable.

2- Un groupe c’est composé de deux choses toi et… le groupe, il faut prendre soin des deux!
Vous travaillez au sein d’un comité pour régler des problèmes reliés à l’alimentation, mais il règne une certaine confusion? Selon Carly, la plus grosse difficulté est que : « Dans un groupe, la perception du projet est souvent claire dans la tête de chacun, mais le projet commun n’est pas bien défini! » Sa solution! Définir ce projet commun, puis écrivez un document clé relatant l’idée du groupe par rapport à votre projet et signer ce document, même si c’est juste pour un an!

3- S’il y a un problème, on peut le régler!
Rencontrez-vous des gens qui ont une vision tellement différente de la vôtre qu’il ne constate pas les enjeux? Au lieu de s’enrager à essayer de changer leur vision du monde, Layton nous encourageait à préparer notre projet et attendre des moments charnières (un renouvellement de contrat de fournisseur, un changement de personnel, un audit environnemental, etc.) avant de prendre une approche offensive.

4- Apprendre des autres, mais agir avec notre intuition
Vous est-il déjà arrivé d’avoir la tête remplie d’opinions, de conseils et de données, mais de ne pas savoir comment agir? Dans un domaine où l’esprit scientifique est roi comme celui du développement durable, Nitha nous donnait cette sage leçon : « soyez curieux, prenez les avis de tous, mais agissez avec votre “guts” ». Les dynamiques des campus au Canada sont très différentes et votre « feeling », « guts », « intuition » (appeler ça comme vous voulez!) peut devenir un outil très utile pour sortir de cette complexité apparente.

5- Ensemble on peut changer plus de monde plus rapidement!
Tina nous a confirmé que grâce aux étudiants, entre autres ceux de Mcgill, l’Aramak un géant de l’alimentation change de plus en plus ses pratiques. Aussi, des établissements d’enseignement réservent une partie de leur jardin pour offrir la récolte à Tracy qui les distribue dans des banques alimentaires locales. À Toronto, des étudiants ont créé le Dig in campus agriculture network pour supporter et encourager les projets de jardinage communautaire. Des initiatives comme ça, le sommet en a relevé des tonnes! Joindre un mouvement comme The National Student Food System, c’est motivant et cela sauve beaucoup d’énergie, car on peut apprendre énormément de toutes ces initiatives.

6- Il faut faire évoluer « quoi? » à « maintenant quoi? »!
Qu’est-ce qui vous a surpris dans cet article? Qu’elle ait la notion apprise qui pourra vous aider dans le futur? Comment pouvez-vous agir dès maintenant pour mettre en pratique cet apprentissage? C’est ainsi que Lisa a terminé sa conférence, j’en fais donc de même. Pour ma part, maintenant que je connais The National Student Food System, j’en fais mon devoir d’aider les étudiants québécois à prendre leur place au sein de ce mouvement national. J’y travaillerai entre autre chose à travers la campagne Café durable qui vise pareillement l’amélioration des services alimentaires sur les campus et qui propose plusieurs idées, des études de cas, un tableau compilation des projets existants, etc. Ensemble, ces deux projets offrent une multitude de ressources à tous les niveaux qui je crois sont des incontournables pour allé de l’avant maintenant. »

Vous étes curieux d’en apprendre davantage sur les personnes citées je vous incite à lire leurs biographies au http://studentfoodsummit.ca/?page_id=123

Alexandre Ouellet
Agent de développement durable
Partenariat jeunesse pour le développement durable (PJDD)
Attaché à la FEUQ

Image

Advertisements
Leave a comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: